Le volontariat au Kenya : L’opportunité d’un voyage exotique pour les volontaires

Le Kenya est situé en Afrique de l’Est et partage ses frontières avec la Somalie, la Tanzanie, l’Éthiopie, l’Ouganda et le Soudan. Le Kenya possède l’un des plus grands ou des plus grands habitats de la faune sauvage au monde et il est appelé le Masai Mara, qui voit la migration annuelle des bêtes sauvages. Parmi les autres grands animaux que l’on trouve au Kenya, on trouve le buffle, le lion, le léopard, le rhinocéros et l’éléphant. https://www.terrafutura.info/ vous liste les nombreux animaux en voie de disparition sur la planète. 

Bien que le Kenya dispose de quelques ressources naturelles et d’une faune sauvage, il en faut encore beaucoup plus pour stabiliser l’économie. La pauvreté, le manque de soins de santé, le manque d’éducation et le braconnage sont autant de facteurs qui empêchent les tribus kenyanes et masaï de se développer.

Si vous êtes intéressé par le volontariat à l’étranger et que vous souhaitez contribuer à une cause, le volontariat au Kenya est une excellente opportunité ! Il existe de nombreuses organisations qui ont des programmes spécifiques qui peuvent vous aider à faire du bénévolat en enseignant l’anglais à l’étranger ou en donnant un coup de main pour le développement d’une communauté. Le volontariat au Kenya, en Afrique, peut varier selon les programmes, mais les possibilités offertes sont dans le domaine suivant :

– Renforcement académique

– Éducation des adultes

– SIDA

– Garde d’enfants/enfants

– Centres communautaires

– Handicapés

– Soins de santé

– Les sans-abri

– Conservation de la nature

– Travail pastoral

– Enseignement primaire

– Relief

– Enfants des rues

– Enseignement

– Conservation de la faune et de la flore

– Femmes

– Développement de la jeunesse

Le volontariat au Kenya vous permet d’acquérir une grande expérience en travaillant sur plusieurs programmes pendant une longue période. Participer à ces programmes et travailler pour une cause sera une valeur ajoutée sur votre CV et vous donnera l’exposition nécessaire. Vous travaillerez avec le personnel en place et, selon le programme, vous vous occuperez du problème en question. En tant que volontaire étranger au Kenya, vous pouvez bénéficier des facilités suivantes, mais cela variera largement d’une organisation à l’autre. Elles le sont :

– Le prix du programme peut varier de 200 à 600 $ pour 2 semaines

– Vous pouvez choisir parmi une variété de travaux bénévoles en Afrique

– Les programmes sont pour la plupart flexibles

– Vous bénéficierez d’une assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 de la part du personnel en place

– Vous serez pris en charge et/ou déposé à l’aéroport

– Transport local

– La nourriture et le logement seront pris en charge

– Vous serez présenté à la population locale, au personnel en place, aux banques, aux restaurants, aux fonctionnaires, etc.

– Vous apprendrez la langue locale grâce à un cours accéléré

Le volontariat au Kenya offre également toute une série de possibilités à ceux qui aiment être proches de la nature et de la vie sauvage. Dans le cadre du volontariat à l’étranger, les programmes de conservation de la faune et de l’environnement au Kenya offrent des possibilités dans les domaines suivants : bien-être des animaux, recherche et conservation biologiques, coupe de bois, réparation de clôtures, patrouille au sol, protection des ressources naturelles, reboisement, surveillance de la faune et de la flore et bien d’autres encore.

Un volontaire typique pour travailler au Kenya n’a pas besoin d’avoir une éducation spéciale. Il suffit d’être inspiré et prêt à travailler pour une cause avec passion et dévouement. L’une des principales qualités requises est la capacité à s’adapter à l’environnement. Il arrive que des volontaires américains ou européens ne puissent pas manger la nourriture préparée en Afrique par une femme massaï locale. Il ne s’agit pas seulement de nourriture, mais d’une adaptation complète et vous devez faire corps avec le projet. L’âge recommandé est de 18 ans ou plus pour tous les programmes. La nationalité ou la religion n’a pas d’importance pour le volontariat au Kenya.

Les programmes d’enseignement du volontariat au Kenya impliquent l’enseignement dans les écoles primaires et secondaires et les matières peuvent varier des mathématiques à l’anglais, en passant par les sciences, les sciences sociales, la géographie, l’histoire, la peinture, la cuisine et la musique. Peu importe que vous ayez ou non une expérience préalable de l’enseignement. Tout se résume à une chose : êtes-vous prêt à faire du bénévolat pour une cause ?

Quand se débarrasser de tout ce qui vous encombre ?
Comment se débarrasser de vos encombrants à Bordeaux ?