Opter pour du tissu écologique

tissu écologique

Les vêtements fabriqués à partir de fibres naturelles, biologiques et écologiques sont de plus en plus à la mode. Pourquoi ? Parce que de nombreux consommateurs ne sont plus disposés à subir les effets néfastes des produits non biologiques (pas nécessairement synthétiques) qui sont eux-mêmes nocifs pour la santé et l’environnement. Mais à l’heure où de plus en plus de Français ne jurent que par les tissus naturels et « bio », savez-vous ce que signifient réellement le mot « écologique » ? Qu’entend-on par « textiles écologiques  » ?

Que sont les tissus biologiques et écologiques ?

Tous les tissus sont considérés comme biologiques lorsque les fibres utilisées proviennent de cultures exemptes de pesticides ou d’engrais chimiques. Des contrôles stricts sont effectués pour garantir que le sol et l’eau environnants ne sont pas contaminés par des produits. Les éco-tissus sont fabriqués à partir de fibres qui sont également cultivées sans pesticides ni engrais de synthèse. Ils doivent non seulement respecter la nature dans leur culture et leur fabrication, mais aussi ne pas avoir d’effets nocifs sur la santé de ceux qui travaillent à leur fabrication (les émissions chimiques affectent souvent le système respiratoire des travailleurs), ainsi que de ceux qui porteront le produit fini. Contactez un spécialiste en tissu écologique pour faire le bon choix en matière de couture et pour en savoir plus sur ce type de produit.

Les différents types de bio-textiles

Les bio-textiles peuvent être d’origine animale ou végétale. Cependant, ils ne sont pas tous respectueux de l’environnement. Voici quelques-unes de celles qui sont respectueuses de l’environnement.

  • Fibres végétales naturelles

Par exemple, il existe une grande variété de fibres naturelles dans la famille. La bâche ne produit pas de déchets et ne nécessite pas l’utilisation d’intrants chimiques. En outre, sa culture ne nécessite pas d’irrigation. Le chanvre a une bonne durabilité et ne pollue pas. Il possède également des propriétés antifongiques et antibactériennes. Sa culture réduit également la quantité de dioxyde de carbone émise dans l’atmosphère et améliore la qualité des sols. Vous pouvez également choisir le cuir végétal. Il est fabriqué à partir de chêne, de hêtre ou d’autres types de bois végétal. De cette façon, les animaux ne sont pas affectés. Pour protéger l’environnement, choisissez des tissus bio, qui sont disponibles dans de nombreux magasins spécialisés, en ligne ou non. Tissus pour l’alimentation, tissus pour diverses créations, pour les sacs à provisions sur ……. Il existe en fait une grande variété de tissus fabriqués à partir de fibres naturelles.

  • Fibres animales naturelles

Certaines fibres animales naturelles font également partie des tissus biologiques. Il s’agit notamment du mohair et de l’alpaga. L’alpaga fournit beaucoup de laine pour la conception de divers vêtements. La laine d’alpaga existe dans de nombreuses couleurs, mais veillez à choisir une marque qui respecte l’environnement. Quant au mohair, c’est une laine provenant de chèvres angolaises. Faites également attention à la qualité.

Pourquoi doit-on choisir un tissu bio ?

L’industrie textile, et l’industrie du coton en particulier, est l’une des plus dommageables pour la planète. En effet, la culture conventionnelle du coton représente environ 20 % de la consommation mondiale de fongicides, d’herbicides et d’insecticides, alors que moins de 4 % des terres sont cultivées. Elle est également gourmande en eau, ce qui a de graves conséquences comme l’assèchement des nappes phréatiques et des lacs. En outre, les colorants synthétiques et autres produits chimiques sont rejetés dans les rivières et ils sont souvent toxiques pour la vie aquatique.

Pour minimiser son impact environnemental, l’industrie du tissu écologique a interdit l’utilisation de pesticides, d’organismes génétiquement modifiés et d’engrais chimiques. En outre, elle consomme moins d’eau et, comme elle favorise la rotation des cultures, elle n’épuise pas les terres.

Certains labels, comme le GOTS, garantissent de bonnes conditions de travail aux ouvriers afin de promouvoir le commerce équitable. Cette initiative commence par le retrait des produits toxiques de la chaîne de production. Cela signifie que les travailleurs ne sont plus exposés à ces substances. Ces règles imposent également aux producteurs de veiller à ce que les différents intervenants de la chaîne soient rémunérés équitablement.

Les textiles qui ont été traités avec des pesticides, du chlore pour le blanchiment et des métaux lourds pour la teinture sont nocifs pour la santé. Ces substances peuvent augmenter le risque d’allergies chez les personnes à la peau sensible. Les tissus biologiques, quant à eux, sont doux et hypoallergéniques. Elles sont idéales pour les bébés et les jeunes enfants. Les tissus biologiques sont également connus pour leur résistance aux lavages répétés.

Quel tissu biologique doit-on choisir ?

Vous voulez suivre la tendance de la couture écologiquement responsable ? Il faut savoir que chaque tissu biologique a ses propres caractéristiques. Le choix dépend donc de la finalité. Voici quelques exemples de tissus biologiques.

  • Coton

Le coton biologique est doux, élastique et absorbant. Ce type de tissu est idéal pour les sous-vêtements ou les vêtements d’été.

  • Chanvre

La culture du chanvre nécessite très peu d’eau. Un autre avantage est qu’aucun produit chimique n’est utilisé. En plus d’être très absorbant, le chanvre biologique possède des propriétés antifongiques et antibactériennes. Cette fibre écologique peut être utilisée pour fabriquer des chapeaux et des vêtements.

  • Lin

Le lin a la capacité d’absorber l’eau. Il est également très durable. Les tailleurs utilisent du lin biologique pour les vêtements d’été, les couettes, les serviettes et le linge de lit.

L’impact environnemental des emballages, une préoccupation majeure
Réduire le CO2 de vos voyages : des petits gestes pour sauver la planète !