Les avantages de l’installation des panneaux solaires par soi-même

Installer les panneaux solaire

Encouragés par les pouvoirs publics, de plus en plus de particuliers décident d’installer des panneaux solaires pour réaliser des économies d’énergie. Étant un projet assez conséquent, la mise en place de cet équipement peut impliquer un coût élevé. Heureusement, il est possible de réduire les dépenses notamment en effectuant vous-même l’installation. Mais en quoi cette solution est-elle avantageuse et comment réussir la pose ?

Installer les panneaux soi-même : économique et pratique

Premier pas vers l’indépendance énergétique, la pose de panneaux solaires photovoltaïques se présente comme la meilleure option pour diminuer le montant de la facture en électricité. Vu l’importance des frais d’installation par un professionnel cependant, de nombreux particuliers hésitent encore. Ainsi, pour réduire les dépenses liées aux travaux, sachez qu’il est possible de réaliser la mise en place du matériel par vos propres moyens. En procédant ainsi, vous épargnez sur les coûts d’intervention d’un professionnel et pourrez même choisir des panneaux solaires plus performants pour réduire au minimum la consommation énergétique.

Contrairement aux idées reçues, cette solution se révèle également assez simple surtout si vous optez pour un kit prêt-à-poser ou un kit complet. Pour des raisons pratiques, privilégiez de préférence des matériels précâblés pouvant être facilement posés puis raccordés au tableau électrique. Dans ce cas précis, il faudra seulement suivre les conseils du fabricant ainsi que les étapes de l’installation dans l’ordre. Si vous êtes à la recherche de panneaux solaires Oscaro Power à mettre en place chez vous, cliquez ici.

Comment choisir vos panneaux solaires ?

Dans le cadre d’une installation solaire, différents éléments sont à vérifier afin de trouver l’équipement adapté à vos besoins en énergie et votre budget. Pour commencer, il faudra établir un bilan énergétique complet. Souvent réalisé par un professionnel, ce diagnostic aide à déterminer les capacités des panneaux à acquérir en fonction de l’habitation, de son positionnement géographique et des besoins énergétiques du foyer. D’ailleurs, si vous réalisez la pose vous-même, l’idéal est confier cette étape à un expert qui, après l’étude, pourra vous orienter vers la solution adéquate et vous fournir des conseils utiles pour l’installation.

En ce qui concerne le choix du matériel en lui-même, plusieurs critères de sélection entre en compte :

. La puissance indiquant les performances des panneaux ;

. Les composants : amorphe, monocristallin ou polycristallin selon l’exposition au soleil ;

. La garantie de rendement proposée par le fabricant : généralement 75 % au bout de 15 ans d’utilisation ;

. La fiabilité et la longévité : durée de vie d’au moins 25 ans.

Dans le cas où souhaitez confier les travaux à un installateur, privilégiez un prestataire disposant de la certification QualiPV RGE afin de bénéficier des subventions énergétiques fournies par l’État.

Comment se déroule l’installation ?

La première étape pour réussir une installation photovoltaïque consiste à mettre les panneaux en place. Pour un bon rendement, ces derniers devront être localisés dans un lieu bien ensoleillé. D’ailleurs, vous pourrez optimiser davantage l’électricité produite en orientant l’équipement plein sud avec une inclinaison à 30 °. Avec une maison à toiture plate, l’utilisation d’équerres d’élévation peut s’avérer indispensable pour soulever les panneaux.

Avant d’entamer la pose en elle-même, pensez à tracer les mensurations du matériel sur le support avant de découper la couverture située sur l’emplacement. Généralement, le kit complet comporte un système d’étanchéité qui servira à recouvrir cette partie du toit. Il faudra par la suite placer les panneaux puis les fixer selon le manuel.

Si la tâche semble simple, la mise en place de panneau solaire requiert toutefois une bonne notion des installations électriques. Le matériel devra en effet être raccordé à un onduleur puis au réseau électrique. De plus, sa pose nécessite une certaine mise en sécurité pour éviter les mauvais branchements. 

Qu’est-ce qu’une commune qui a pris un arrêté anti-pesticides ?
Rezé : Comment habiter dans le premier village de tiny houses de France ?